Thème : Les marchés (corrigé)

Corrigé (séance 1) : Recopiez la synthèse dans votre cahier

              1°) Qu’est-ce qu’un marché ?

Le marché est le lieu de rencontre entre l’offre et la demande.

L’offre est la quantité proposée à la vente et la demande est la quantité que les acheteurs souhaitent.

Le document 1 montre qu’il y a une diversité de marchés :

  • Les marchés de fruits et légumes
  • Le marché immobilier : achats et ventes de logements
  • La Bourse : achats et ventes d’actions (= parts du capital des entreprises)
  • Marché de l’emploi ou marché du travail : les entreprises offrent des emplois (elles demandent de la main-d’œuvre), les individus demandent un emploi (ils offrent leur force de travail).
  • On peut parler d’un marché pour chaque bien ou service : exemple le marché des voyages organisés.

 

2°) Comment évolue la demande par rapport au prix ?

Document 1. La demande augmente à mesure que le prix diminue = Lorsque le prix augmente la demande diminue car le produit est plus cher. C’est la loi de la demande.

Cela suppose qu’aucun autre élément influençant la demande ne change, c’est-à-dire toutes choses égales par ailleurs. Mais si par exemple la qualité du produit s’améliore, le consommateur peut accepter de payer un prix plus élevé.

 

Le document 2 montre l’évolution du prix des cigarettes et de leur consommation en France. En 2000, le prix du parquet de cigarettes est d’environ 3,10 € et il s’est vendu environ 80 000 tonnes de cigarettes.

Entre 2000 et 2017, le prix d’un paquet est passé de 3,10 à environ 8 €. Le prix a donc augmenté de 158,1% (on fait la différence : 8,1 – 3,1 = 4,9. Puis on divise 4,9 par 3,1 et on multiplie par 100).

Les ventes de cigarettes sont passées de 81 000 à 42 000 tonnes. Elles ont baissé de 48,1 % (on fait la différence : 42 000 – 81 000 = - 39 0000. Puis on divise le résultat par 81 000 et on multiplie par 100).

La hausse du prix a bien conduit à une baisse des ventes.                 

Corrigé (séance 2) : Recopiez la synthèse dans votre cahier

              3°) Comment l’offre évolue-t-elle par rapport au prix ?

Document 1. L’offre correspond aux vendeurs notamment aux entreprises qui mettent en vente leur production.

Plus le prix d’un bien est élevé et plus les bénéfices à réaliser sont importants, donc ceux qui produisent sont incités à produire davantage ce bien. Donc l’offre augmente à mesure que le prix s’élève (loi de l’offre).

Document 2. A Londres, entre septembre 2017 et septembre 2018, le prix des appartements et des maisons a en moyenne baissé de 2,3 %. Cette baisse est encore plus importante pour les quartiers situés au centre de la ville.

On constate aussi que le nombre de vendeurs a baissé car ceux qui ne veulent pas vendre moins cher décident de ne plus vendre. On retrouve la loi de l’offre, le prix a baissé, c’est moins intéressant de vendre donc l’offre diminue.

 

              4°) Comment la rencontre entre l’offre et la demande aboutit-elle à la formation d’un prix ?

Document1-Exercice

Lecture du tableau : pour un prix de 2 €, la quantité proposée à la vente (l’offre) est de 10 unités et la quantité demandée est de 130 unités.

Capture 1

 

  

Sur le marché, la rencontre entre l’offre et la demande permet de fixer un prix (6 €) auquel va s’échanger une certaine quantité (50 unités).

 

 

 

 

 

Sur le marché, le prix de ce qui est échangé évolue en fonction  de l’offre et de la demande.

Pour 8 €, la demande est inférieure à l’offre et dans ce cas le prix baisse (jusqu’à 6 €) car celui qui veut vendre a du mal à trouver des acheteurs. Donc il doit accepter de vendre moins cher. L’acheteur est en position favorable, il peut faire jouer la concurrence.

Pour 3 €, la demande est supérieure à l’offre et dans ce cas le prix augmente (jusqu’à 3 €) car celui qui veut acheter n’est pas sûr de trouver le produit qu’il souhaite. Donc certains acheteurs sont prêts à payer plus cher pour se procurer le bien. C’est le vendeur qui est en position favorable car il sait que même en augmentant le prix, il trouvera un acheteur.

Donc dans cet exemple c’est le prix de 6 € qui permet de satisfaire à la fois  les offreurs et les demandeurs, c’est le prix d’équilibre.

Corrigé (séance 3) : Recopiez la synthèse dans votre cahier

              5°) Quelle est l’influence d’une taxe sur l’équilibre du marché ?

Lecture du document 1 : sur un plein de sans-plomb de 70 €, 43 € correspondent à des taxes. Les taxes représentent donc 61,4 % du prix d’un plein de sans-plomb (on divise 43 par 70 et on multiplie par 100).

Les différentes composantes du prix d’un plein d’essence et de gazole (en %)

 

Sans-plomb 95

Diesel

Pétrole brut

26,9

28,3

Raffinage

4,6

5,5

Transport et distribution

7,1

7,6

Taxes

61,4

58,6

Total

100 %

100 %

 

Le diesel a longtemps été moins taxé que le sans-plomb mais progressivement ils vont être taxés de la même manière.

Une hausse des taxes conduit à une hausse du prix des carburants ce qui peut conduire à une baisse de la demande si les individus modifient leur comportement en utilisant moins leur voiture.

C’est l’objectif d’une taxe environnementale : la réduction de la production et de la consommation de biens conduisant à une pollution. La taxe est  un bon moyen d’inciter les agents économiques à prendre en compte le coût de la pollution, on retrouve ici le principe du pollueur-payeur.